Blog

Une vie de papier – intermédiaires – (troisième partie)

Après le déjeuner, je décide d’essayer d’oublier toute cette histoire et de me remettre au travail. Ce ne peut être que mon esprit fatigué qui me joue des tours. Mais, il n’y a rien à faire. Après plusieurs heures à lutter pour rester concentrée sur mes tâches professionnelles, je me rends compte qu’il m’est impossible de ne pas penser au LIVRE. Il m’obsède.

Un meurtre au paradis (deuxième partie)

Lorsque le soleil commence à fatiguer, je retourne vers mon bungalow… devant lequel attendent plusieurs personnes. Il y a la gérante de l’hôtel, un homme petit et mince qui porte un polo bleu et un pantalon noir, et deux policiers en uniforme.